CANAUX DE PATAGONIE

organisé par l’association Karukinka

Préservés car protégés, les canaux chiliens de l’extrême sud appartiennent à la Réserve de Biosphère du cap Horn reconnue par l’UNESCO en 2005.

Ce territoire autrefois uniquement habité par les Yagán est un écrin d’îles, de fjords, de sommets enneigés, de glaciers géants et de forêts vierges. Sauvages et difficiles d’accès, ces îles sont dotés d’un patrimoine archéologique, biologique et plus largement paysager où coule l’eau douce naturelle la plus pure de notre planète.

Le Graal des Navigateurs

La Patagonie et son célèbre cap Horn fascinent depuis le XVIe siècle en Europe, depuis les premières circumnavigations de Magellan et Elcano, Jofre de Loaisa, Drake, Van Noort, Bougainville, Cavendish, Cook…

Autant de noms ayant marqué l’histoire européenne et qui nourrissent l’imaginaire de ces voyages « hors normes », que celles-ci soient liées à l’éloignement, le climat ou encore aux rencontres humaines effectuées en ces lieux.

Patagonie est née de « Patagon », qualificatif donné par Antonio Pigafetta, le chroniqueur de Magellan, pour nommer les habitants du sud du continent américain : les Tehuelches. L’origine de ce mot signifie « personnes aux grands pieds » et illustre la différence de stature entre les espagnols et ceux qu’ils considéraient géants.

 

La carte du détroit de Magellan par Antonio Pigafetta en 1520

LES PREMIERS HABITANTs

Loin d’être aussi géantes que les chroniques de l’époque l’indiquaient, les populations locales se répartissaient entre les zones maritimes (les canaux) et terrestres (les pampas et les régions montagneuses).

Les terres australes du sud de Hatitelen (plus couramment connu sous le nom de détroit de Magellan) ont été découvertes par l’homme il y a plus de 10.000 ans et peuplées par différents groupes ethniques aux modes de vie distincts : des chasseurs-cueilleurs et des nomades des canaux se déplaçant d’îles en îles en canoë. A la croisée de ces peuples se trouve la Grande Île de Terre de Feu, divisée entre l’Argentine et le Chili et où cohabitent toujours quatre peuples dont le nombre de membres a été extrêmement réduit durant la colonisation sanglante d’entre 1870 et 1920. Il s’agit des Selk’nam, Haush, Yagan et Kawesqar, comptabilisant aujourd’hui plusieurs milliers de personnes qui revendiquent leurs identités et leurs droits.

De l’Onashaga à loköshpi

Nous vous faisons découvrir la beauté des canaux en toutes saisons, du canal Beagle au cap Horn.

Nous, Alex et Lauriane, avons unis nos compétences à l’association Karukinka pour vous offrir l’opportunité unique d’aller au-delà des paysages de cartes postales qui défileront sous vos yeux durant toute la durée du séjour. Nous étudions et explorons ces lieux sauvages chargés d’histoire depuis des années, en essayant chaque fois un peu plus de nous approcher des connaissances de ceux qui nous y ont précédé. Forts de ces expériences, nous avons franchi le pas de nous placer sous l’égide de Karukinka pour vous faire découvrir ces lieux sous toutes leurs facettes.

 

Nous organisons tout au long de votre séjour des activités variées comme le trekking, le kayak de mer, différentes techniques de pêche ou, si l’eau froide vous tente : le snorkeling. Si vous avez des demandes spécifiques (ex : organisation d’expédition, accès à des lieux requérant des autorisations spéciales) l’association Karukinka peut également vous accompagner quant à la réalisation de ces projets, que ce soit aux niveaux logistiques ou administratifs et avec les autorités locales chiliennes et/ou argentines.

Grâce au voilier, vous accéderez à des lieux à couper le souffle auxquels aucune grande embarcation ne peut accéder. Ce privilège sera complété par exemple par la découverte de certaines techniques artisanales (pêche, vannerie…) et l’usage des ressources locales (pêche d’araignées de mer, cueillettes de calafates et chauras).

On vous attend pour

Découvrir

Les glaciers de la cordillère Darwin et de l’île Hoste sont au rendez-vous de 15 jours à 3 semaines de paysages époustouflants, avec, si la météo le permet, le fameux cap Horn.

Explorer

Parce qu’il s’agit d’un terrain d’aventure fabuleux, préparez vos chaussures de trek, nous nous chargeons de préparer les kayaks de mer et le matériel de pêche.

Goûter

Les milliers d’années d’occupation humaine ont transmis les savoirs des denrées comestibles. Selon les saisons seront au menu centolla, saumon, calafate, …

A bord le maître mot est la convivialité et vous serez membre à part entière de l’équipage. Vous participerez donc à toutes les tâches de la vie du bord, voire, si vous le souhaitez, aux manœuvres.

A nos côtés vous pourrez observer les baleines, phoques, dauphins australs et condors des Andes, évoluer dans les pas des Yagan et des explorateurs d’hier et d’aujourd’hui, et goûter aux saveurs locales en admirant les innombrables facettes des canaux de Patagonie. Nous nous faisons d’ores et déjà une joie de vous accueillir seul, en famille ou entre amis, et de partager avec vous notre passion pour ces lieux préservés.

vous rêvez de jeter l’ancre dans les fjords glacés des 50èmes Hurlants et de goûter aux saveurs de la centolla en admirant de gigantesques glaciers ?

LARGUEZ LES AMARRes

Pendant 18 jours ou plus selon les demandes, nous vous accueillons à bord en toutes saisons.

Pin It on Pinterest

Share This